Démocratie participative

Le principe de démocratie, dans son étymologie signifie que la souveraineté appartient au peuple puisque nous élisons nos représentants pour gouverner les organisations qui régissent le vivre-ensemble, sécurisent nos arts de vivre, organisent nos savoir-faire pour que s’épanouissent nos savoir-être.

Accéder à la carte interactive des référents de quartiers...

-A A +A

Démocratie thionvilloise

Confrontée comme l’ensemble des collectivités à la « fatigue démocratique », la Ville de Thionville s’est interrogée sur les modalités de la participation des citoyens à la prise de la décision politique.

Nous connaissons deux réalités qui coexistent :

La figure du « citoyen actif » aspirant à une plus grande participation à la politique, au-delà des échéances électorales, ne le bornant pas à se prononcer au moment singulier de l’élection.

La démocratie représentative, fruit de notre histoire est le socle de notre fonctionnement institutionnel. Elle est caractérisée par l’exercice de mandats représentatifs désignés lors des différentes élections.

Le peuple - demos - c’est-à-dire les citoyens, remet son pouvoir souverain - kràtos - dans les mains de représentants qui l’exercent en son nom.

Quatre principes organisent le fonctionnement de la démocratie représentative selon Bernard Manin :

  • L’élection des gouvernants à intervalles réguliers
  • L’indépendance relative des gouvernants par rapport à leurs électeurs.
  • La liberté d’opinion des citoyens.
  • La discussion dans la prise de décision

De façon pragmatique, et sous l’influence de nombreuses réflexions, la Ville estime qu’il est possible d’envisager une démocratie renforcée.

A ce titre, la démocratie participative doit se concevoir comme un complément utile à la démocratie représentative, sans pouvoir s’y substituer. Les procédures décisionnelles doivent ainsi évoluer dans le cadre d’une démocratie « coopérative », où les citoyens et l’ensemble des parties prenantes seraient associés, de façon continue et efficace, à la prise de décision publique.

Le projet

  • Mettre en valeur l’importance d’un débat public actif, ouvert et authentique, via notamment ce cahier,
  • Le concevoir et l’organiser progressivement comme le support d’une démocratie renforcée, placée sous le signe du débat ou de la coopération, pouvant donner sens à l’implication citoyenne qui, loin de s’opposer au mandat électif, lui fournirait de nouveaux appuis voire un nouveau souffle.

Les moyens

Définir et mettre en oeuvre des procédures, des moyens structurés permettant la « mutualisation de l’information ». La collectivité se donne ainsi la mission d’organiser et de produire le niveau de "respect des personnes, des faits, des idées", tout en considérant que la démocratie participative ne s’improvise pas. La démocratie proposée ne doit pas être une démocratie d’opinion.

A ce stade, cela suppose donc d’inventer une méthode d’échange ou de dialogue qui permette à la ville de faire participer ses citoyens à son système de valeurs, à travers des méthodes participatives favorisant l’exercice de la responsabilité intellectuelle et la prise d’initiative.

La Ville propose son système de valeurs, les citoyens sont en capacité de se l’approprier ou de s’y confronter via différentes formes de participation.

Les objectifs

  • Informer les citoyens en toute transparence
  • Permettre une prise de parole en dehors des échéances électorales et se montrer à l’écoute des citoyens dont les intérêts directs sont engagés.
  • Introduire des enjeux de long terme dans le débat démocratique : se donner la capacité de créer la profondeur de champ dans laquelle se situent les problématiques dont les effets seront durables pour les citoyens.
  • Concourir à la prise d’initiatives : Cette «multiplication à l’infini les occasions d’agir ensemble et de leur faire sentir tous les jours qu’ils dépendent les uns des autres» chère à Alexis de Tocqueville (1835-1840 - De la Démocratie en Amérique). L’enjeu principal de la participation porte en effet sur la formation d’une citoyenneté active et informée. La finalité de la participation se retrouvera dans les multiples initiatives qui cherchent à renforcer les capacités d’expression et d’action de leurs participants hors de l’initiative des pouvoirs publics.

La méthode 

méthode

Thionville, une ville labellisée Marianne

Le label Marianne marque la reconnaissance par un organisme tiers du respect du référentiel Marianne. Pour les usagers, c’est une garantie de la qualité des services qui lui sont rendus.

Les enjeux de la démarche qualité

  • Amélioration de l’accueil
  • Faciliter l’accès aux démarches

Les élus référents avec vous

C’est renforcer la confiance et la transparence pour un usager citoyen au coeur du fonctionnement municipal

Associer les usagers et mieux prendre en compter leurs attentes et leurs besoins en matière de simplification administrative, la Ville de Thionville s’appuie sur la mise en place d’un panel d’usagers représentatifs.

Vous souhaitez participer à l’expérience ? Adressez-nous votre candidature à qualite@mairie-thionville.fr

Service accueil et démarche qualité

Certaines démarches ne nécessitent pas de passer par votre élu référent.

Ces démarches peuvent se faire directement en ligne et seront traitées par les services de la Ville.

Contactez les services de la Ville

Téléchargez l'application Ville de Thionville :

Les instances démocratiques et participatives

Le conseil muncipal

Le conseil municipal est une assemblée de conseillers élus au suffrage universel par les électeurs de la commune. Il respecte les règles du Code Général des Collectivités Territoriales qui définissent les rôles, les attributions, les droits et devoirs de chacun.

Le bureau municipal

Le bureau municipal est une instance non officielle présidée par le Maire qui dans son rôle d’autorité exécutive s’entoure de ses adjoints et de ses collaborateurs pour préparer les décisions.
Cette instance met en oeuvre les décisions dans le cadre des délibérations du conseil municipal. Le bureau municipal se réunit une fois par semaine. 

Les commissions

Les commissions communales sont des instances de préparation des questions qui doivent être soumises au conseil municipal.
Elles sont lieu de travail et d’étude. Elles émettent des avis et peuvent formuler des propositions, le conseil municipal étant seul compétent pour régler, par délibération, les affaires de la commune.

Le conseil municipal des jeunes

Véritable élément de démocratie participative et d’apprentissage de l’engagement individuel et collectif, le conseil municipal des jeunes apporte aux citoyens une connaissance de la vie locale et des institutions. 

Les réunions publiques

Le Maire, ses adjoints et les conseillers municipaux délégués organisent des réunions publiques tous les deux mois pour présenter les actions municipales, les projets en cours et à venir et discuter des problématiques rencontrées par les habitants. 

Les conseils citoyens

Les conseils citoyens ont pour objectif de réunir les habitants des quartiers urbains et les acteurs locaux pour déployer des projets utiles à la collectivité. Deux conseils citoyens sont déjà actifs, l’un à la Côtes des Roses et l’autre à Saint-Pierre la Milliaire.

Une ville et des villages

Les élus référents

(cliquez sur la carte pour agrandir)

carte référents

 

 

 

-A A +A

Votre Mairie

Sport & jeunesse

On se bouge cet été à Thionville

Du 07 Juill. 2021 au 31 Août 2021

Des animations sont proposés en juillet et août pour tous les publics.

Cliquez pour découvrir le programme !

Haut de page

 

 

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public